En France, le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP), ce sont environ 628 000 entreprises, plus de 1,1 million de salariés et près de 5,2% du PIB national. Tous ces chiffres ne vous parlent peut-être pas beaucoup, mais retenez par exemple que sa part est supérieure à l’agriculture (2% du PIB) ou encore à l’hôtellerie/restauration (2,5%). Bien que la crise de 2008 soit passée par là, on constate aussi un regain d’activité dans le secteur. Mais que pourra vous apporter une formation professionnelle dans le BTP ?

Les avantages des formations dans le bâtiment

Tout d’abord, on peut souligner le fait que le secteur du bâtiment est très vaste et qu’il existe une multitude de formations, quel que soit votre niveau. Par exemple, si vous n’avez pas le niveau BAC, ce n’est pas bien grave, car pour pourrez toujours exercer le métier de scieur carotteur de béton qui est de niveau 3 (CAP). Rien ne vous empêchera par la suite d’évoluer vers un poste de chef de chantier. En général, une formation dans le BTP s’effectue en alternance. C’est-à-dire qu’il y a une partie théorique en école et pratique directement sur le terrain afin de progresser plus vite.

De plus, concernant le financement, il faut savoir que vous pourrez utiliser les crédits dans votre Compte personnel de formation (CPF) pour une grande majorité de formations. Vérifiez bien quand même au préalable que l’offre de formation est éligible. À la fin, vous obtiendrez une certification reconnue par l’état et donc la possibilité d’exercer votre métier sur l’ensemble du territoire français. Pour le BTP, c’est en outre assez rapide puisqu’elle vous sera délivrée en moins d’un an si vous êtes assidu !

En plus des formations diplômantes, il vous est par ailleurs possible d’effectuer des perfectionnements si vous avez déjà des compétences dans le milieu. C’est plus court (un mois environ) et c’est un gros plus pour développer l’autonomie et la prise d’initiative !

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.