Avez-vous le sentiment que votre poste actuel ne vous satisfait plus et que vous aimeriez changer d’emploi ? Voici les signes d’alerte. « Nouvelle année, nouvelle vie » : facile à dire, difficile à faire. Parce que le changement nous confronte à la peur de l’inconnu, il est synonyme d’incertitude et, par conséquent, source d’insécurité et d’inquiétude.

En France, seuls 11% des travailleurs considèrent le travail comme une évolution positive et certaines études sur les perspectives professionnelles ont montré que parmi ceux qui ont changé d’emploi au moins une fois, pour 50% d’entre eux, il n’y a eu aucune amélioration en termes d’affirmation ou de carrière, tandis que pour un peu plus de 40%, il y a eu des améliorations en termes de salaire. D’autre part, le marché du travail actuel offre des emplois précaires et souvent mal rémunérés, ce qui rend le désir de changer de rôle de plus en plus fréquent.

Toutefois, il faut savoir faire la différence entre une simple insatisfaction et l’urgence de changer d’emploi et, pour ce faire, il existe certains signes qui permettent de reconnaître une situation du second type, en mettant de côté le premier.

Les raisons pour lesquelles vous voulez changer d’emploi

Voyons quelles sont certaines des raisons qui peuvent vous amener à comprendre quand changer d’emploi. Changer d’emploi, si vous avez du mal à vous rendre au bureau et êtes impatient d’en sortir. Lorsque vous n’avez pas envie de sortir du lit le matin pour aller au bureau et que, au travail, vous regardez votre montre en permanence en attendant 18 heures, c’est le premier signe que vous devriez changer de travail.

Tout le monde peut avoir une mauvaise journée, mais si l’insatisfaction et la mauvaise humeur deviennent un « bruit de fond » qui nuit à votre bien-être, vous devez agir, surtout si le malaise s’accentue avec le temps et peut entraîner des troubles psychosomatiques.

Baisse de la motivation

Si vous percevez une baisse de motivation au travail, c’est un premier signe à prendre en compte, tant au bureau que dans le cadre du télétravail. Rester concentré sur son activité et son parcours permet de rester performant et donc utile à l’entreprise, tout en évitant le stress et en comprenant parfaitement quelle sera la prochaine étape de notre carrière.

Changer d’emploi lorsque le rôle ne correspond pas à vos compétences

Si vous ne disposez pas des compétences nécessaires pour bien faire votre travail, et que l’entreprise ne vous met pas en position de les acquérir, il est temps d’envisager une reconversion. Dans cette situation, le risque est d’entrer dans un cercle vicieux de frustration pour le travailleur et d’insatisfaction pour l’entreprise. Lorsque la courbe d’apprentissage est désormais plate ou que vous ne vous sentez pas motivé dans votre travail, vous pouvez raisonnablement vous demander comment changer d’emploi rapidement.

D’autre part, si vous vous rendez compte que l’entreprise pour laquelle vous travaillez n’investit pas dans votre croissance ou votre formation, cela vous donne l’occasion de le faire vous-même. L’apprentissage de nouvelles compétences est toujours un bon élément pour améliorer notre vision de la carrière et être prêt en peu de temps pour toute nouvelle opportunité d’emploi que nous pourrions rencontrer.

Changer d’emploi pour être mieux rémunéré

Vos collègues sont malheureux, se plaignent et le seul encouragement que vous recevez est celui de votre reflet dans le miroir le matin. Non seulement un tel environnement ne vous offre pas d’opportunités de croissance, mais il vous conduit probablement lentement vers le malheur. Vous ne le méritez pas, alors faites-le pour vous : changez de travail.

Y a-t-il d’autres signes avant-coureurs pour changer d’emploi ?

Il existe d’autres signaux collatéraux, c’est-à-dire liés au contexte de travail, par exemple :

  • Lorsqu’il y a un pic de rotation du personnel au sein de l’entreprise, en particulier des cadres supérieurs, il est bon de comprendre les raisons qui ont poussé ces personnes à partir.
  • Lorsque votre CV, qui était resté silencieux dans les portails des agences de placement, recommence à circuler et que vous recevez des appels téléphoniques de recruteurs, c’est le signe que le marché se redresse et peut offrir de nouvelles perspectives intéressantes à saisir.
  • Lorsqu’ils embauchent de nouvelles personnes au sein de la même équipe et dans le même domaine de compétence : ils peuvent vouloir vous remplacer par une personne plus qualifiée.

Comment se préparer ?

Le changement est naturel, mais quand se rend-on compte que l’on doit changer d’emploi ? Ne dites pas : « Je me sens mal, alors je vais changer ! » ou « Changer de travail est difficile » ; au contraire, vous devez savoir vous « recalibrer » en ayant des objectifs clairs à atteindre.

Concrètement, les étapes à suivre sont les suivantes : a) clarifier la situation vers laquelle vous souhaitez vous diriger (nouvel emploi, mutation, libre entreprise…) ; b) demander un avis différent afin d’avoir plus de perspectives, mais aussi de conserver une attitude constructive ; c) prendre le bon moment pour comprendre quand changer d’emploi pourrait être la solution la plus adaptée à votre vie.

En plus de ces aspects, voici quelques éléments à garder à l’esprit lorsque vous vous préparez à changer d’emploi.

Soignez votre CV et votre profil Linkedin

Il est conseillé de prendre le temps de passer en revue deux outils essentiels qui doivent être mis à jour et alignés sur le moment actuel du marché : le CV et le profil Linkedin. Le premier doit être mis à jour immédiatement afin de trouver un meilleur emploi que celui que vous occupez actuellement. Réfléchissez bien si vous souhaitez postuler à des emplois temporaires, car ceux-ci sont essentiels si, entre autres, vous recherchez un emploi flexible qui vous donne la possibilité de mieux gérer votre vie privée ou d’autres priorités que la vie a placées devant vous.

Le deuxième élément clé consiste à mettre à jour votre profil LinkedIn afin que les recruteurs, les RH, les chasseurs de têtes et l’ensemble de votre réseau puissent voir votre rôle professionnel dans le monde du travail. Si vous souhaitez mettre à jour votre profil LinkedIn, nous avons le contenu qu’il vous faut !

Développer des compétences non techniques

Les compétences non techniques sont tout aussi importantes que les compétences techniques acquises au cours de la formation (appelées compétences techniques). Parmi les compétences particulièrement appréciées figurent la capacité à travailler en équipe et la résolution de problèmes, qui permettent au candidat d’être flexible et de s’adapter à différentes situations. En outre, les compétences générales peuvent vous permettre d’occuper un poste offrant des possibilités d’évolution qui vous permettront d’améliorer vos compétences.

Ne vous découragez pas

Il est important de garder à l’esprit que le changement d’emploi peut être complexe, surtout dans des circonstances particulières. Cependant, il est important de ne pas se laisser submerger par la peur et l’incertitude. Ne vous posez pas la question « Combien de fois dois-je changer d’emploi ? » mais demandez-vous plutôt quels avantages concurrentiels votre présence dans l’entreprise apporterait. Votre emploi est là, il vous attend, il vous suffit de saisir le bon moment.

Vous pourriez également être intéressé par la rubrique « Comment réussir un entretien d’embauche » ou « Comment donner le meilleur de vous-même lors d’un entretien avec un recruteur ». Une fois que vous avez passé la première étape de sélection, il devient crucial de remporter le rôle. Voici comment aborder la deuxième partie.

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.