Exercer selon les normes implique plusieurs paliers différents. Aussi, toute firme aimerait tôt ou tard ajouter la certification ISO 9001 à ses certifications. Jusqu’à présent, il s’agit de l’unique norme permettant à une quelconque entreprise d’obtenir la certification de son activité. À mesurer la valeur ajoutée à votre activité y compris dans le secteur concerné, il va de soi que le choix d’un organisme de certification est primordial pour la suite. Il revient donc aux autres organismes externes et non à l’ISO de vous certifier. Relativement à cette problématique, cet article vous aide à faire un bon choix. 

À quel moment se pencher sur la question de choix ?

Tout commence par la création d’un système de management de qualité, d’un autre de sécurité et enfin lié à l’environnement. Notez que si vous n’avez pas au préalable entamé cette démarche il est inutile de s’engager auprès d’un organisme de certification. La certification que vous souhaitez obtenir arrive à la fin de tout un processus. Le fait est que tout est misé sur l’attestation de votre propre conformité tout en prônant une entière impartialité. Veuillez continuer ici afin d’en savoir plus sur les services de cette entreprise pour obtenir votre certification. En moyenne, vous devrez donc contacter les organismes certificateurs 12 semaines avant la période d’examen. Mais n’oubliez pas que pour ce faire votre système de management se doit d’être opérationnel et de le faire nécessitera en moyenne 1 an de préparation.

Les critères de choix importants 

Avant de vous lancer auprès de l’un d’entre eux, vérifiez toujours les informations ci-après. Tout d’abord, la notoriété et les coûts en rapport avec votre métier sont importants pour votre business. Si en plus, il offre des services de contrôle réglementaire c’est encore mieux. Enfin, l’accréditation de l’organisme atteste la maîtrise et détermine la suite de votre certification. 

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.